2 JOURS À LA CAMPAGNE AU CENTRE DU CAMBODGE

Idéalement situé entre Siem Reap et Phnom Penh, notre étape à la Maison d’hôtes Soban Teuk nous a permis de découvrir le vrai Cambodge et sa campagne. Si vous souhaitez sortir des sentiers battus, voici un endroit idéal. Soban Teuk est une maison d’hôtes tenue par Kunthy et Rico, un couple Khmer/Français (oui je sais, tout le monde dit Franco/Khmer mais ça ne me convient pas vu qu’on est au Cambodge ☺).

EN BUS DEPUIS SIEM REAP

Nous réservons notre billet de bus la veille, dans une agence. L’avantage, c’est qu’il y a un minivan qui vient nous chercher une demi-heure avant pour nous amener à la gare routière. Comme nous gardons un très mauvais souvenir d’un voyage en minivan en Thaïlande, tous entassés, et avec un chauffeur qui se prenait pour Schumacher, nous choisissons de prendre un bus. Le ticket nous coûte 12 $.

Vous pouvez constater qu’on transporte aussi les scooters et vélos avec les bagages !

Le trajet nous permet de découvrir la campagne du Cambodge, de traverser des petites villes avec des marchés. Le bus fait un arrêt d’une demi-heure alors qu’on est presque arrivés à destination ! Nous appelons Kunthy afin qu’elle explique au chauffeur où nous déposer, et le bus nous dépose donc juste devant chez eux !

ARRIVÉE À SOBAN TEUK

Je ne sais pas comment décrire cette impression, mais au bout de 10 minutes à parler à Rico, j’avais l’impression de retrouver un vieil ami. On en a même oublié d’aller découvrir notre bungalow et c’est la nuit tombée qu’on y est allé !!! Et du coup, on était tellement comme chez des amis que j’ai fait très peu de photos !

Arrivée 1 heure avant nous (elle a pris un minivan !!!) , il y a Danielle, une québecoise qui vit à la Réunion. On se retrouve pour manger et c’est Kunthy qui est aux fourneaux pour notre plus grand plaisir. Tous les aliments sont issus de la campagne environnante donc là on est réellement sur du circuit court ! Et la cuisine de Kunthy est une merveille.

Danielle est là pour 5 ou 6 nuits, nous juste 2 nuits, donc on passera le lendemain ensemble pour la découverte en scooter de la campagne.

JOURNÉE DANS LES RIZIÈRES

Après un petit-déjeuner tranquillement à 8 heures, avec des crêpes toutes fraiches et des fruits délicieux, il est temps de mettre nos casques.

Danielle a un chauffeur, qu’elle décide d’appeler « chéri » car les prénoms cambodgiens sont imprononçables ! Sauf que Rico lui dit que son chauffeur s’appelle Jack !!!!

Vous l’avez compris, Danielle est une rigolote, un vrai bout en train ! D’ailleurs elle me fait penser à Linda Lemay, et en plus, elle a également été chanteuse pendant 20 ans dans son autre vie 😉 Dans la nouvelle, elle est prof de yoga donc si vous cherchez un prof de yoga à la Réunion, c’est par là !

DE BELLES DÉCOUVERTES

Notre journée va s’écouler doucement, à notre rythme, avec de belles découvertes dans cette campagne du centre du Cambodge.

Les enfants nous crient des « Hello » lorsque nous passons, et ce n’est que sourires de la part des cambodgiens que nous croisons.

Nous nous arrêtons boire un jus de canne à sucre et nous découvrons des enfants qui se baignent avec les buffles !

D’ailleurs, les buffles servent de plongeoir ! Ces sourires, ces rires, ces jeux, ne sont pas sans me rappeler l’insouciance des enfants au village il y a une vingtaine d’années.

Les routes sont en terre rouge, nous traversons des ponts où on ne passe qu’à une moto, on croise des gardiens de buffles ou de vaches.

On découvre des rizières en train d’être coupées, ou encore toutes vertes. Partout à l’horizon, on aperçoit ces immenses palmiers à sucre qui façonnent la campagne du Cambodge.

Chaque personne vivra une journée différente, avec des rencontres différentes, mais elle sera faite de découvertes et de sincérité.

DE BELLES ÉMOTIONS

Cette journée est tellement vraie, simple, proche des gens, qu’elle nous procure un sentiment de plénitude intense ! Ou alors c’est Danielle qui nous envoie ses ondes positives !!!

On a beaucoup de fous rire aussi puisque ni les gens rencontrés ni « chéri » ne parlent anglais.

Notre langue des signes est très marrante, surtout lorsque Danielle doit juste demander où on peut aller faire pipi. Comme Jack ne comprend pas, Danielle va lui faire en mime !!! Et d’ailleurs, c’est chez des gens que nous irons aux toilettes, dans une petite cabane au fond du jardin, hyper propre.

Beau fou rire aussi lorsque je filmais Daniel et Jack traversant un pont en moto et que Danielle s’est mise à me raconter quelque chose de personnel ! Du coup, on les a fait retourner et retraverser le pont pour recommencer la vidéo ! Non, vous ne verrez pas l’originale, elle a été effacée

ET UN MASSAGE AU RETOUR

Nous rentrons avec une bonne fatigue et tout de même mal aux fesses de cette journée à moto ! Ah ce n’est pas la selle bultex de la BM !

Rico a une excellente idée en nous proposant une heure de massage Khmer. Les masseuses et masseur sont non ou mal-voyants et ils arrivent 1 heure après en tuk-tuk. Après cette heure de massage, nous sommes tous les trois requinqués !

Avant cela, Daniel a sorti un peu le drone, ce qui a beaucoup plu aux enfants. D’ailleurs, il en est arrivé beaucoup d’un coup !!!! À l’atterrissage, la plus petite jetait des cailloux sur le drone ! Par contre, le soleil était encore trop haut et les images ne sont pas géniales.

AUTOUR DU DINER

Nous nous régalons de nouveau avec les plats de Kunthy et Rico nous apprend beaucoup de chose sur ce pays magnifique qui l’a adopté, ou qu’il a adopté 😉 Toutes ces réflexions, ces anecdotes nous aident à vraiment comprendre l’histoire du Cambodge.

LE DÉPART

Le lendemain matin, nous partageons un dernier petit-déjeuner avec Danielle, et vient l’heure du départ.

Avant de partir, j’achète un magnifique krama confectionné par Kunthy et que je vais porter tout le long de ce voyage, et que je continue de mettre depuis mon retour en Corse.

Nous partons vers Phnom Penh, donc nous allons faire du bus-stop ! Kunthy nous accompagnent au bord de la route, et fait signe à chaque minivan ou bus qui passent. Au bout de 5 mn, un minivan s’arrête, nous propose 10 $ pour deux pour le trajet, et nous voilà en route. Nous mettrons 2 heures pour arriver à Phnom Penh.

SOBAN TEUK MAISON D’HÔTES

Soban Teuk est une maison d’hôte qui est tenue par Rico et Kunthy. Vous avez le choix entre un bungalow ou une maison khmer. Les deux sont très confortables. Les repas sont élaborés par Kunthy, fin cordon bleu, avec uniquement des produits locaux.

Vous pouvez choisir de faire les activités proposées ou vous reposer dans les hamacs, mais je vous conseille fortement de les faire car elles sont réellement hors des sentiers battus, et garanties sans touriste autres que vous ! Les formules sont très intéressantes avec pdj, diner et activité.

Kunthy et Rico s’occupent également de venir en aide comme ils le peuvent aux populations locales, donc, si vous venez, n’hésitez pas à amener ce dont vous ne vous servez plus ( vêtements, pansements, etc…) Nous avions récupéré auprès d’une infirmière libérale toutes sortes de compresses, pansements, etc… qu’elle allait jeter, et sommes heureux de savoir que ce sera utilisé.

Attention, Rico est plein d’humour, alors si vous n’aimez pas rire, passez votre chemin car il y a quand même de forts risques de décrochages de mâchoire !!!

Vous pouvez trouver tous les renseignements directement sur le site de Soban Teuk et contacter Rico par email, en français, pour réserver.

Le résumé en vidéo

PHOTOS DE DANIELLE

Danielle est restée 5 nuits donc elle a fait toutes les activités. Elle a donc exploré d’autres lieux de cette campagne du centre du Cambodge. Elle m’a gentiment envoyé des photos de ces journées avec l’autorisation de les utiliser. Je vous les partage pour vous faire une idée des activités. Comme elle m’a dit : « quand tu auras écrit l’article, ça m’évitera de devoir tout raconter, je donnerai le lien de ton article ! »

BILAN DE CETTE ÉTAPE

Pour nous, c’était trop court ! Nous avons regretté de ne pas être restés plus longtemps, surtout que l’étape suivante, à Phnom Penh, nous a paru trop longue ! Au cours de ce voyage, nous avons pris conscience que nous préférions la campagne aux villes, pour le Cambodge comme pour le Vietnam ensuite. En partant, Daniel (le mien !) avait les larmes aux yeux, et c’est vrai que nous étions arrivés en tant que clients, mais que nous avions l’impression de quitter des amis.

Nous n’avions vraiment plus envie de partir. Qu’à cela ne tienne, nous serons obligés de revenir !

Vous devriez aimer les autres articles sur le Cambodge.

Si vous désirez être prévenu par e-mail à chaque nouvel article, pensez à vous abonner à l’aide du lien ci-dessous et à suivre la page Facebook :

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé à préparer votre voyage? Partagez-le sur les réseaux sociaux en cliquant sur le logo de partage 😉 qui se trouve en-dessous.

Posts created 83

Un commentaire pour “2 JOURS À LA CAMPAGNE AU CENTRE DU CAMBODGE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :