CAN THO – DELTA DU MÉKONG

Can Tho est la plus grande ville du delta du Mékong avec un peu plus de 1 200 000 habitants. Contrairement à Hanoï qui a 4 saisons, Cần Thơ a 2 saisons, une saison sèche et une saison de pluies de mousson. La principale attraction est le marché flottant de Cai Rang qui voit arriver de nombreux bateaux amenant leur production à vendre à des bateaux plus petits.

Après Hoi An, dans le centre Vietnam, nous prenons l’avion pour rejoindre le delta du Mékong et la ville de Cần Thơ dans le sud du Vietnam.

Pour ce premier après-midi, ce sera repos au bord de la piscine de l’hôtel !

Le soir, nous nous promenons dans Cần Thơ, notamment dans le Parc Ninh Kieu (Bến Ninh Kiều) mais comme nous devons nous lever à 4h00 le lendemain matin, nous ne trainons pas !

UNE JOURNÉE AVEC NGOC PAUL

LE MARCHÉ FLOTTANT DE CAI RANG

Un peu avant 5h00, nous sommes devant l’hôtel et attendons notre guide Ngoc Paul. Contactée via Facebook en févier lors de la préparation de ce voyage, nous avons hâte de nous rencontrer ! Nous montons avec elle dans le taxi pour nous rendre au bateau, il fait encore bien nuit ! Après une quinzaine de minutes, nous nous arrêtons au « bar » prendre un café ! et non ! je ne plaisante pas, le bateau est bien un bar 😉

Le bar du Marché de Cai Rang-Can Tho©virloblog.fr

Et nous voilà au Marché Flottant de Cai Rang, le jour commence à peine à se lever.

Ngoc nous explique que les cultivateurs viennent des provinces le long du delta, quelque fois de très loin, avec leur bateau rempli de toute leur production à vendre. Au-dessus de chaque embarcation se trouve une sorte de mât où est accroché le type de fruit ou légume qu’ils vendent.

Les petites embarcations s’approchent des gros bateaux afin de faire leurs achats.

Nous montons à bord d’un bateau rempli d’ananas pour avoir une vue globale du marché flottant.

Marché flottant de Cai Rang – Can Tho ©virloblog.fr

On peut observer l’activité de la vie quotidienne à bord des bateaux, (je pense que ce sont mes photos préférées, les plus réalistes en fait.)

Et il y a aussi les bateaux-commerces qui vendent à boire, à manger,…

On s’arrête pour acheter un Banh Bao qui est un pain rond fourré à la viande de porc et aux champignons et cuit à la vapeur.

LE RESTAURANT DU MARCHÉ

Puis Ngoc nous emmène au … « restaurant » pour le petit-déjeuner traditionnel, le phở (bouillon de poulet avec vermicelles de riz). Il y a du monde qui attend, ce restaurant est très réputé nous dit-elle. Et c’est vrai que ce phở est délicieux.

Un résumé vidéo du Marché de Cai Rang ©virloblog

Il est temps de s’éloigner du marché pour aller dans les petits canaux.

FABRIQUE DE NOUILLES DE RIZ

Le premier arrêt est pour Lo hu Tieu Chin Cuu, une fabrique traditionnelle de nouilles de riz, crêpes de riz, …

Fabrique de nouilles de riz ©virloblog.fr

DISTILLERIE D’ALCOOL DE RIZ

Puis nous allons voir comment se fait l’alcool de riz: l’alambic est artisanal et on ne s’approche pas trop des bacs de fermentation !!!

Un alambic pour alcool de riz ©virloblog.fr

En ressortant nous mangeons une crêpe avec de la banane cuite au feu de bois et des petites sucreries gélatineuses dont j’ai oublié le nom !

LES CANAUX DU DELTA

Pendant ces visites, notre batelière nous a confectionné des fleurs ! (fleurs et autres sont revenus à Ajaccio et sont toujours là 😉 )

Nous reprenons les canaux et chaque instant est un moment d’observation, de découverte,… Comme vous le noterez peut-être, il y a beaucoup plus de femmes sui s’activent que d’hommes ! L’histoire des guerres successives font que les vietnamiennes ont très tôt appris à remplacer les hommes dans leur travail, et …bah les hommes leur ont laissé ce privilège 🙂 Vous ne verrez que les femmes faire le ciment par exemple, et du haut de leur mètre 50 et 45 kg, elles portent les sacs sont broncher !

UNE FERME DE CACAO

Cette fois, nous stoppons dans une ferme bio de cacaoyers, Muoi Cuong Cocoa Farm. Ngoc est une guide exceptionnelle, on l’écoute vraiment volontiers.

Les fruits contiennent des fèves qui, une fois mûres, sont mises à fermenter sous des feuilles de palmier, bananier. Ces fèves sont ensuite mises à sécher au soleil, puis elles sont grillées. Le résultat final n’est pas que du chocolat. Il existe du beurre de cacao pour les produits de beauté, les enveloppes de la fève pouvant être utilisées pour les thés et les pépites de cacao font maintenant fureur comme un super aliment. Ici, comme c’est une ferme bio, les cabosses une fois vidées de leurs fèves serviront d’engrais naturel. Allez, voilà les étapes en images, c’est plus parlant !

Nous reprenons notre promenade au fil de l’eau pour nous arrêter prendre des vélos et continuer le long des canaux à vélo !

PROMENADE À VÉLO

Évidemment, comme je suis obligée de m’arrêter sans arrêt pour prendre des photos, alors après je dois pédaler plus vite pour rejoindre Ngoc et Daniel !!!

L’ARBRE GUA CENTENAIRE

Nous arrivons à Gian Gua, et nous croyons être au milieu d’une forêt. Avec les explications de Ngoc nous découvrons qu’il ne s’agit que d’un seul et unique arbre !

L’arbre, le Gua, dont les racines et les branches atteignent une hauteur d’environ 6 mètres, forme une matrice rendant difficile la détermination des racines et des branches. Il est âgé de 160 ans et couvre 3 000 m² du complexe du temple de Ba. L’arbre a été reconnu comme arbre du patrimoine national en 2013.

Gian Gua ©virloblog.fr

Sur le chemin du retour à vélo, nous nous arrêtons goûter des fruits exotiques et nous goûtons au jackfruit (ça a le goût acidulé, comme des bonbons) et faisons connaissance avec … des serpents …

Nous voilà de retour au bateau, il faut réveiller notre commandant qui faisait un petit somme bien mérité 😉

LES BANH XEO

Notre dernier arrêt sera pour manger des Bánh Xèo, et apprendre à les faire au Quán Bánh Xèo, le meilleur endroit où les manger à Can Tho et alentours.

Daniel s’essaye aux Banh Xeo

Ngoc nous ramène à notre hôtel à 14h30, quelle magnifique journée nous avons passé à ses côtés !

Le prix pour cette journée : 1 200 000 dongs pour deux, inclus toutes les boissons et tout ce qu’on a mangé. Pour contacter Ngoc Paul via Facebook , vous pourrez voir avec elle car elle organise également des tours sur plusieurs jours. Petite précision : Ngoc n’est pas francophone mais parle très bien anglais, lentement, et s’assure toujours que vous ayez bien compris.

OU ET QUE MANGER A CAN THO

Quán Bánh Xèo 7 Tới
45 Hoàng Quốc Việt, An Bình, Ninh Kiều, Cần Thơ, Vietnam
Pour manger un des meilleurs Bánh Xèo de Can Tho

Quán ăn Chị tôi
Cái Khế Ninh Kiều, 36 Trần Phú, Cái Khế, Ninh Kiều, Cần Thơ, Vietnam
Pour manger un Thai hot pot (recommandé par Ngoc)

OU DORMIR À CAN THO

Nous avions réservé au Vinpearl Hôtel Can Tho via Booking et c’était absolument parfait ! Un rapport qualité / prix imbattable. chambres très spacieuses, petit-déjeuner gargantuesque, une piscine, et un personnel adorable.

Voici un lien de parrainage Booking pour obtenir 15 € de remboursement et qui me permet d’obtenir 15 € également afin de financer l’hébergement de ce blog 😉

Booking.com

BILAN SUR CAN THO

Le delta du Mékong aurait bien mérité un ou deux jours de plus ! Ce sera l’occasion d’y revenir pour approfondir ! Notre guide, Ngoc, est vraiment adorable, marrante, intéressante, et très patiente.

Vous devriez aimer les autres articles sur le Vietnam.

Rejoignez les 133 autres abonnés

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux en cliquant sur le logo de partage 😉

Posts created 50

4 commentaires pour “CAN THO – DELTA DU MÉKONG

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :