DÉCOUVRIR LA CORSE : BASTIA ET LE CAP CORSE

Je pense que c’est dans toutes les consciences, cette année, du moins cet été 2020, on restera en France ! Les frontières resteront fermées ! Alors il se trouve que nous avons en France un petit joyau, la Corse, qui pourra répondre aux attentes des amoureux, de la nature, des plages paradisiaques, des randonnées en montagne, et j’en passe…. Et il se trouve que je vis en Corse, depuis 27 ans, donc des conseils et des idées, je peux vous en donner ! Je vous propose de découvrir la Corse durant une série d’articles et après Ajaccio, voilà Bastia et le Cap Corse. Continuons de visiter la Corse …

Pour la petite histoire, de par mon ancien job, j’ai parcouru la Corse en long, en large, en travers pendant 12 ans, été comme hiver. J’ai vécu pendant de longues années du côté de Bastia et à Bastia, pour arriver à Ajaccio il y a 8 ans. Et ensuite, nous avons parcouru la Corse à moto pendant quelques années et s’il y a bien une manière de découvrir la Corse, c’est bien à moto.

LA CORSE

La Corse, c’est un ensemble de micro-régions. Je vous explique : si vous allez du Nord à la Normandie, vous constatez que les maisons sont différentes, différentes pierres, différentes toitures, que la végétation n’est plus la même,… et bien en Corse, c’est pareil, mais sur peu de distance. Vous découvrirez des lauzes foncés dans le nord, du calcaire à Bonifacio mais de gros blocs de pierres à Porto Vecchio, les calanques de Piana rouges, un désert dans les Agriates, et j’en passe. On peut rencontrer des plages de galets, des longues plages de sable, des criques avec une eau qui n’a rien à envier aux Caraïbes, mais aussi des montagnes avec des neiges éternelles et des lacs entourés de pozzines. Vous l’avez déjà compris, hein ! Un week-end ne va pas suffire pour découvrir la Corse !

Voici le second volet de cette série d’articles consacrés à la Corse

Vous allez passer vos vacances en Corse et vous souhaitez faire du tourisme sur l’Ile de Beauté ? Alors vous êtes au bon endroit pour préparer votre séjour et vos visites en Corse avec ces guides des différentes régions.

DE BASTIA À ST FLORENT PAR LE CAP CORSE

BASTIA

Ah ! Bastia … ! J’y ai vécu de longues années et que j’ai aimé cette ville. Une des seules villes où les passagers des ferries peuvent débarquer en plein centre ville, une vie de village. Une ville de Corse avec un air très italien, très Toscan.

La Place Saint Nicolas

Au centre de Bastia, trône une des plus grandes places de France (300 mètres sur 90), la Place Saint Nicolas. Cette place est bordée de terrasses et est toujours pleine de monde. Les enfants y font du vélo, les mamans y promènent les enfants en poussette, les bancs sont occupés par les anciens,… et le dimanche, et bien ! C’est pareil qu’en semaine.

L’église Saint Jean Baptiste

De la place, il faut descendre vers le Vieux Port en passant par la Place du Marché et en passant le long de l’église Saint Jean Baptiste. Cette église date du XVIIè siècle et a la particularité de posséder deux clochers. C’est aussi la plus grande église de Corse !

Le Vieux Port de Bastia

Le Vieux Port de Bastia est un endroit cher aux Bastiais. On y vient déjeuner au soleil l’hiver à l’abri du vent et quelque soit la période de l’année, il y a du monde !

La Citadelle de Bastia

Du Vieux Port, prenez un peu de souffle pour monter visiter la Citadelle de Bastia. La citadelle a été restaurée il y a quelques années et se perdre dans ses ruelles est très agréable. Elle était jadis appelée « La bastia » (la bastille) et c’est de là que la ville tient son nom. C’est une parenthèse dans le temps, dans la vie citadine, on retourne dans le passé en parcourant les rues ombragées et calmes. Le Palais des Gouverneurs se dresse sur la place du Donjon, en plein cœur de la citadelle. Si vous êtes féru d’histoire, vous trouverez votre bonheur en le visitant. Et enfin, ne manquez pas de visiter la Cathédrale Sainte-Marie construite au début du XVIIè, qui regorge de chefs d’œuvres dont des tableaux de la célèbre collection du Cardinal Fesch. (je vous ai parlé du Musée Fesch à Ajaccio dans l’article sur Ajaccio que j’ai mis à jour))

Le Jardin Romieu

Et pour retourner vers le Vieux Port, je vous conseille de traverser le jardin Romieu et de descendre par les escaliers de la Gabella.

C’est assez bizarre de vous parler d’endroits qui font partie de mon quotidien. Mais malgré toutes ces années à parcourir les routes de Corse je n’ai jamais perdu ce regard d’émerveillement sur les paysages, différents à chaque saison. Je n’ai jamais cessé de me dire « j’ai de la chance, je pourrais aussi être dans un lieu moins sympa !

LE CAP CORSE

Le Cap Corse est une de ces micro-régions dont je vous parlais plus haut. Lorsqu’on sort de Bastia vers le nord, la route annonce la couleur. C’est une succession de virages sur une route qui longe la mer.

Je vous parle de la découverte du Cap par la route mais plus loin, je vous parlerai de la découverte du Cap par la mer.

Erbalunga

Le premier arrêt indispensable est le joli village d’Erbalunga. Ce qui fait le charme de ce petit village, c’est sa tour génoise et son petit port de pêche. Le village est minuscule mais un petit tour dans ses ruelles est très reposant. ( je viens d’utiliser 3 fois le mot « petit » et 1 fois le mot « minuscule » en 2 phrases ! 😱 )

C’est à Erbalunga que résidait le Commandant Saint Exupéry, alors volontaire (à l’âge de 44 ans !) comme pilote dans l’armée. Et c’est le 3 juillet 1944 qu’Antoine de Saint Exupery s’envole depuis l’aéroport Poretta pour sa dernière mission puisqu’il ne reviendra jamais. D’ailleurs, vous trouverez une plaque commémorative devant l’aéroport de Bastia. Il aurait été d’ailleurs plus logique que cet aéroport porte le nom de Saint Exupéry et non l’aéroport de Lyon !!!

Je ne vais pas vous dire d’être prudent, de rouler doucement sur cette route, vous y serez contraints ! Quelque chose que je ne vous ai pas expliqué ça ! Déjà, ne cherchez pas l’autoroute, il n’y en a pas ! Si on vous dit 50 kms, comptez 1 heure. Et quelques fois, c’est plus long mais c’est plus court ! J’explique : il y a plus de kilomètres mais on met moins de temps. Pourquoi ? Parce que la Corse, c’est avant tout une montagne, ça monte et il y a des virages.

La mer que vous longez depuis Bastia est la Mer Tyrrhénienne et les iles que vous apercevez sont l’Ile d’Elbe (en face de Bastia) et Capraia en face de Macinaggio.

Macinaggio

Macinaggio est juste un petit port de plaisance au bout du Cap Corse. Mais je pense que vous aurez envie de faire une pause après ces 37 kms depuis Bastia ! C’est surtout un point de départ pour une magnifique randonnée sur le chemin des douaniers, mais attention, si vous voulez la faire entière aller/retour, c’est plus de 8 heures !

Et c’est également à Macinaggio qu’il faudra tourner pour vous rendre à Rogliano, Macinaggio étant une commune de Rogliano.

En Corse, chaque village, situé en altitude, possède une bande de terre qui descend jusque la mer, une marine. Ainsi, Macinaggio est en fait la même commune que Rogliano. D’ailleurs, on donnait les terres de bord de mer en dot aux filles, pendant que les garçons conservaient la demeure familiale et les terrains de montagne. Puis lors du débarquement des américains, les terres du bord de mer ont été traitées contre les moustiques et les maladies que ça entrainait ont pris fin. Avec les années, l’élevage en montagne est devenu plus rare, et les terres marines ont pris de la valeur ! C’est pour ça qu’il est difficile de trouver une adresse en Corse. Imaginez que certains cherchent l’aéroport au village de Lucciana, situé à 200 mètres d’altitude, (l’aéroport est en plaine biensûr !)

Rogliano

Ce village du haut du Cap, perché, possède un riche passé depuis l’Antiquité. Sa position stratégique en hauteur, en faisait une excellente tour de garde pour surveiller les côtes et les éventuels envahisseurs. Il y a un point de vue qui offre une vue ( bah oui sinon ce serait pas un point vue ! ) , enfin bref une vue à couper le souffle. Rogliano possède une église baroque qui a vu le passage de l’Impératrice Eugénie en 1869.

Tout au long de votre découverte du Cap Corse, vous verrez au bord des routes, des chapelles, qui en fait sont des tombeaux. Le Cap a vu émigrer nombre de ces habitants vers les colonies ou l’Amérique du Sud au cours du XXè siècle. A leur retour en Corse, afin de montrer leur réussite, ils ont construit de belles demeures que l’on nomme les « maisons des américains » et de beaux tombeaux.

Barcaggio

Pour arriver à Barcaggio, vous allez traverser des forêts de chênes. Là, vous êtes au bout du bout ! Le village le plus au nord de la Corse. C’est un petit port de pêcheurs, très tranquille, avec une plage sauvage, des dunes et une vue sur le phare se trouvant sur le petit ilot de la Giraglia. Nul artifice ici, la nature à l’état sauvage. Avant, sur cette plage, on trouvait énormément d’œil de Sainte Lucie, je ne sais pas si c’est toujours le cas ?

C’est également à Barcaggio que vous mènera le sentier des douaniers depuis Macinaggio.

D’ailleurs, je vous conseille l’application Visorando qui vous sonne toutes les possibilités de randonnées autour de vous, avec la difficulté, le temps, et l’itinéraire.

Petite parenthèse sur l’œil de Sainte Lucie

L’œil de Sainte Lucie est en fait l’opercule d’un coquillage. Mon fils en a trouvé un avec son opercule encore accroché un jour en plongeant vers Saint Florent (et comme je suis une toquée du classement, je viens de trouver la photo, 2004, en 2 mn !). C’est vraiment beau. En Corse, l’œil de Sainte Lucie protège du mauvais œil et on le retrouve sur des bijoux.

LE CAP CORSE PAR LA MER

La côte est du Cap Corse peut également se découvrir par la mer, au départ du Vieux Port de Bastia. Durant 4 heures, vous explorez les différentes marines jusqu’au nord du Cap. Idéal pour les photographes ! Cap Corse Croisière vous le propose en petit quantité puisque leur bateau ne peut accueillir que 12 personnes.

Le Moulin Mattei

En faisant un petit crochet, vous pourrez aller voir un joli moulin blanc, le Moulin Mattei. C’est l’extrémité du Cap Corse et la vue est à 360°. Situé sur le Col de la Serra à une altitude de 365 mètres, si le temps le permet on peut même apercevoir les côtes italiennes.

Canelle

Canelle est un petit village où on a une magnifique vue sur celui de Centuri. On peut se promener dans les petites ruelles pavées (étroites donc pas de voiture), passer sous des passages reliant une maison à une autre. On y découvre également une belle fontaine et un lavoir construit dans la paroi de schiste. Ce village est très fleuri et c’est l’occasion de belles photos !

Centuri

Quelle merveille que ce petit port de Centuri ! On y trouve de magnifiques couleurs et surtout, c’est le meilleur endroit pour goûter à la langouste corse ! Les pêcheurs de Centuri sont des pêcheurs de langouste !

C’est le moment de faire une pause parce la côte ouest du Cap Corse est bien sportive ! Heureusement on s’arrête régulièrement pour prendre des photos et prendre un peu l’air !

Nonza

De Nonza, on connait surtout sa plage de sable noir. Cette plage de galets et sable noirs est le résultat des déchets « inoffensifs » de l’usine d’amiante qui se trouvait à Canari jusque 1965. Personnellement, inoffensif , bof, bof, bof… J’ai eu un voisin qui y avait travaillé et qui avait des problèmes de santé. Donc regardons cette plage de loin !

Le village s’organise autour du Chateau de Peverelli et fait partie des beaux villages du Cap Corse.

SAINT FLORENT

J’adore Saint Florent ! Les bastiais y viennent le week-end pour se promener ou faire du bateau surtout ! Quand on part de Saint Florent en bateau, on trouve de magnifiques plages vers le sud.

Mais ce qui fait le charme de St Florent, c’est sa situation au pied de la citadelle, ses ruelles ombragées et son port. Il y a un calme assez reposant dans ce village (sauf au mois d’aôut !). D’ailleurs, Saint Florent, c’est un peu un petit Saint Tropez !

La citadelle génoise se visite en montant par les ruelles du centre du village. Elle a été construite au XVè siècle.

MURATO

Si vous repartez vers Bastia, prenez la route d’Olmeta et faites un petit crochet pour admirer l’église San Michele de Murato. Cette église de pur style Pisan a été construite au XIIè siècle, lorsque la Corse était gouvernée par Pise. Elle est classée aux Monuments historiques.

Nous avons vu une église très ressemblante par son style aux Cinqueterre à Monterosso.

QUELQUES PROVERBES CORSE

Quand on a une fois offensé un Corse, il ne faut se fier à lui ni durant ni après sa vie.

Garde le silence et le silence te gardera.

Ciel rouge au couchant, au matin pluie ou vent

Qui naît bourricot ne devient pas cheval

Pour vous imprégner du tempérament corse, n’hésitez pas à écouter les sketchs de Tsek et Pido, puis Bienvenue en Corse…. et bonne chance de Pido

VENIR EN CORSE

Je vous en ai parlé dans mon article sur Ajaccio. Pour Bastia, vous pouvez arriver en avion à l’aéroport Bastia-Poretta avec les compagnies Air Corsica, Easy Jet, Volotea (avec des tarifs défiants toute concurrence) et d’autres, en bateau avec Corsica Ferries depuis Toulon ou Nice, mais aussi depuis l’Italie depuis Savona ou Livorno, avec Corsica Linea depuis Marseille.

EN BREF

J’étais partie pour un article entier sur la Corse et je me rends compte que je suis partie de Bastia à st Florent en passant par le Cap Corse et que l’article est déjà long ! Je vous disais qu’on est dans une ile avec des micro-régions si différentes ! Donc, je continuerai sur plusieurs articles… C’était l’épisode 2 : de Bastia à Saint Florent en passant par le Cap Corse.

Je me rends compte avec cet article que cette région de la Corse me manque ! Et oui, il est un peu chauvin cet article, mais je n’y peux rien si la Corse est si belle 😍 D’ailleurs, pas la peine de le dire aux Corses, … ils le savent déjà 😉

Vous devriez aimer les autres articles sur la Corse avec la série : Je découvre la Corse et retrouvez toutes les vidéos de la Corse sur ma chaine YouTube. Soutenez-moi en vous abonnant à la chaine (c’est gratuit !) pour être averti des nouvelles vidéos.

Note : 1 sur 5.

Si vous désirez être prévenu par e-mail à chaque nouvel article, pensez à vous abonner à l’aide du lien ci-dessous:

Rejoignez les 887 autres abonnés

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé à préparer votre voyage? Partagez-le sur les réseaux sociaux en cliquant sur le logo de partage 😉 qui se trouve en-dessous.

Posts created 83

12 commentaires pour “DÉCOUVRIR LA CORSE : BASTIA ET LE CAP CORSE

  1. Merci pour ton commentaire LizzieCala Je dois avouer que ce n’est pas facile d’être à l’intérieur et à l’extérieur pour parler d’un endroit ! Mais je dois dire que c’est assez agréable de redécouvrir une région en mode *touriste !

  2. Magnifique région J’ai de la famille dans le secteur de Bastia, à Folelli plus exactement. Bravo pour cet article très détaillé qui donne envie de passer quelques temps là bas . A bientôt donc ….(je suis l’auteur des roulettes sous les pieds )

  3. La Corse a l’air d’être une île vraiment magnifique ! J’y avais été il y a très longtemps et j’en ai peu de souvenirs. Je vais profiter des prochains mois pour redécouvrir notre joli pays, et pourquoi pas cette belle île ! Merci pour le partage 🙂

    1. Merci pour ton commentaire Alexia. La Corse est la plus proche des îles lointaines je vais continuer à en parler dans les semaines qui viennent puisque j’y suis et qu’il n’y aura pas de destination lointaine cette année !

  4. Merci Virginie pour tes conseils que j’ai suivis…Super le cap Corse côté Est en bateau. J’ai beaucoup aimé…
    Karine

    1. Cool si vous avez profité ! C’est vrai qu’avec cette chaleur ça devait être plus agréable en bateau ! Profitez bien des derniers jours

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :