DÉCOUVRIR LA CORSE : LA CASTAGNICCIA

La Castagniccia doit son nom au châtaigner (castagnu en Corse). En effet, cet arbre est omniprésent dans toute cette région de Corse. Je vais essayer de vous donner un petit aperçu de cette région si attractive si on souhaite s’éloigner du bord de mer. Continuons de visiter la Corse …

La Castagniccia est une micro-région du nord-est de l’ile et était la région de Corse la plus peuplée. Les villages se succèdent au milieu des châtaigneraies. Lorsque l’ile de beauté était très pauvre, les châtaigniers ont pendant des années nourri des milliers de Corses, d’où son surnom « l’arbre à pain« . Sous domination génoise, les corses, avant tout éleveurs, avaient obligation de planter des arbres fruitiers: ça a été le châtaigner ! En 1770, le châtaigner représentait 70 % des arbres de la région. La région est montagneuse avec une moyenne de 1 000 mètres d’altitude. Du fait des montagnes, la région regorge de cours d’eau, ce qui rend la région très verte.

Voici le 6ème volet de la série d’articles consacrés à la Corse

Vous allez passer vos vacances en Corse et vous souhaitez faire du tourisme sur l’Ile de Beauté ? Alors vous êtes au bon endroit pour préparer votre séjour et vos visites en Corse avec ces guides des différentes régions.

LA CASTAGNICCIA

Se rendre en Castagniccia

On accède à la Castagniccia par Cervione, Folleli, Ponte-Leccia ou Barchetta. Quelque soit le point de départ, on va parcourir des routes de montagne sinueuses, passer des cols, et traverser des villages aujourd’hui assez déserts.

Quelques villages de Castagniccia

Carcheto – Brustico

C’est depuis l’église baroque de Carcheto-Brustico que vous pourrez rejoindre la cascade de la Struccia. La chute de cette cascade fait 15 mètres et l’eau a une couleur émeraude. Sur la place de l’église, prenez à gauche puis à la fontaine, descendez sur 100 mètres pour trouver la cascade. Ce village corse possède un châtaigner séculaire que l’on nomme « Mal’Cunciliu » à cause de sa forme effrayante.

Rapaggio

Rapaggio, c’est le village d’où vient l’Orezza, cette eau naturellement gazeuse, et si délicate. Ah ! ce nom vous parle non ? Et oui, lorsque vous avez demandé un Perrier ou une Badoit, on vous a répondu qu’ici en Corse on n’avait que de l’Orezza ! Rappelez-vous Bernard Clavier dans l’Enquête Corse !

L’eau thermale d’Orezza était connue dès l’antiquité romaine, car sa richesse en fer soignait l’anémie, le paludisme ou les troubles des reins et du foie. Le bâtiment industriel a su conserver sa belle architecture du XIXè siècle, et devant, vous pourrez vous faire une idée de la quantité de fer que contient cette eau avec la fontaine (attention ! ça tâche !). Le site des Eaux d’Orezza se visite de façon virtuelle à la Boutique.

Valle d’Alesani

Quatre hameaux et quatre chapelles que l’on peut visiter. Cette vallée est comme la petite sœur d’Orezza puisque les eaux de la source de Pardina étaient expédiées en Indochine en raison de ses qualités drainantes et diurétiques.

Croce

Le village de Croce, situé à 800 mètres d’altitude, offre un superbe point de vue sur la mer Tyrrhénienne. Promenez-vous dans les ruelles pavées pour découvrir les anciens bâtiments municipaux comme les deux fours à pain, le séchoir à châtaignes ou le lavoir. C’est effectivement en Castagniccia que vivaient la majorité des artisans de Corse puisque c’était la région la plus peuplée.

La Porta

La Porta est un « gros » village de la Castagniccia. Le campanile de l’église Saint-Jean-Baptiste (45 mètres quand même !) est à voir, tout comme l’église datant du XVIIIè qui regorge d’œuvres d’art dans un pur style baroque. En vous promenant à pied dans le village, vous découvrirez plusieurs fontaines, sur les piazzetta (« place » en Corse), toutes les cinq avec une tête de lion.

Par Pierre Bona — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6564845

Morosaglia

En arrivant, on ne peut pas manquer l’immense buste de Pascal Paoli, d’un blanc virginal au milieu de cette verdure, situé à l’entrée du village.

Morosaglia est le village natal de Pascal Paoli. Je vous ai déjà parlé de Pascal Paoli, Babbu di a patria, (père de la patrie). Il a écrit la Constitution Corse en novembre 1755. Cette constitution est considérée comme la toute première constitution démocratique de l’ère moderne. Imaginez qu’elle donnait le droit de vote aux femmes, en 1755, avec près de 2 siècles d’avance sur la France qui ne l’a accordée qu’en 1944 ! Cette constitution servira de modèle à la constitution des Etats-Unis d’Amérique en 1787.

À Morosaglia, vous pourrez visiter la maison natale de Pascal Paoli qui est devenue un musée.

Aiti

Un tout petit village (14 habitants l’hiver) qui vaut le détour ! D’abord, quand on vous demandera où vous êtes allés en vacances, vous pourrez répondre « à Aïti » 😜. Aïti a été entièrement rénové en sachant conserver et mettre en valeur les vestiges du passé. L’église Saint-Etienne, qui a été elle aussi rénovée comporte de belles fresques peintes par un étudiant des Beaux Arts, un certain M. Torre, durant un an. Au détour des ruelles, vous pourrez admirer l’ancien four à pain, toujours en état de fonctionnement. Pour visiter l’église, n’hésitez pas à demander aux habitants que vous croisez, ils vous indiqueront qui a la clé ! Le village possède un magnifique gite, un ancien séchoir à châtaignes où passer une semaine au calme. Et en plus, le village possède une magnifique piscine.


Ce ne sont que quelques uns des nombreux villages de la Castagniccia, et vous pourrez en découvrir bien d’autres puisque c’était autrefois la région la plus peuplée de Corse.

Tourisme vert en Castagniccia

Le tourisme vert est possible partout en Corse mais encore plus dans cette région de la Castagniccia. Si vous désirez y passer plusieurs jours pour profiter de la fraicheur que l’altitude, les cours d’eau et les châtaigneraies offrent l’été, vous trouverez votre bonheur.

Vous pourrez découvrir des points de vue, des randonnées agréables mais aussi des rivières et des cascades comme la cascade de la Struccia au départ de Carcheto Brustico.

Chambres d’hôtes Castellu d’Orezza : Cette bâtisse du XVIè siècle entièrement restaurée vous plongera au cœur de la Castagniccia

Chambres d’hôtes Maison U Santu à Piedicroce : 3 appartements dans cette belle bâtisse au cœur de la verdure.

Gite U paradisu à Aïti : un magnifique gite dans un ancien séchoir à châtaignes où passer une semaine au calme. Et en plus, le village possède une magnifique piscine.

Quelques randonnées dans la Castagniccia

Monte San Pedrone

Le départ se fait au Col du Pratu et la randonnée fait un peu plus de 12 kms au milieu d’une forêt de hêtres. De difficulté classée moyenne, mais avec un dénivelé de 790 mètres, comptez 6 heures pour cette randonnée. A l’arrivée, vous aurez une vue magnifique à 1723 mètres d’altitude. Lien du parcours sur Visorando.

Boucle dans la châtaigneraie de Santa Reparata di Moriani

Une boucle à l’ombre des châtaigniers, des hêtres ou des fougères pour cette randonnée assez difficile puisque ça grimpe ! Vous pouvez compter 4 heures pour près de 8 kms et 550 mètres de dénivelé. Lien du parcours de cette boucle.

La Cascade de l’Ucelluline

Une randonnée facile au départ de Pianelli avec deux ponts génois sur le parcours de 7.5 kms. Vous reviendrez au point de départ en 3 heures 30. Lien de la randonnée sur visorando.

Où manger en Castagniccia

Là vous trouverez une cuisine authentique, familiale avec des produits du terroir très souvent bio. Goûtez la charcuterie ( prisuttu, lonzu, coppa, salcissia, panzetta,…) délicieuse puisque les porcs noirs se nourrissent de châtaignes, les fromages de chèvre ou brebis, le migliacci (sorte de pain avec du fromage, cuit au four sur une feuille de châtaigner), le veau corse aux olives dont la viande est rouge puisque le veau est nourri sous sa mère et non au lait industriel, la pulenta (de farine de châtaigne), les beignets au brocciu, et pour le dessert, laissez vous tenter par un fiadone ou à un gâteau à la farine de châtaigne. Et pour accompagner tout ça, une bière corse ou un vin corse puisque l’ile regorge de vins très appréciés. Pour finir, on vous proposera certainement une liqueur de myrte, de châtaigne ou un limoncello…

Le Moulin Chez Maeva à La Porta : Le cadre d’abord, dans un vieux moulin, l’accueil chaleureux ensuite, et surtout, des produits du terroir pour des plats traditionnels.

Le Refuge d’Orezza à Piedicrocce : Une cuisine traditionnelle corse servie sur une terrasse avec une vue superbe.

Auberge des Deux Vallées au col d’Arcarota : La terrasse vous offrira une vue à couper le souffle et la cuisine familiale corse saura vous faire découvrir les saveurs de l’Ile de Beauté.

Bilan

La Castagniccia est agréable à chaque saison de l’année. Au printemps, les arbres ont leurs nouvelles feuilles, les fleurs du printemps apparaissent. L’été, on apprécie la fraicheur des châtaigneraies, et l’automne, on assiste à une belle palette de couleurs. C’est la région idéale pour un tourisme vert.

Pour la petite histoire, c’est de la Castagniccia qu’est issue une des eaux corses, l’Orezza, mais c’est également de la Castagniccia qu’est issue la célèbre bière corse à la farine de châtaigne, la Pietra.

Note : 1 sur 5.

Vous devriez aimer les autres articles sur la Corse avec la série : Je découvre la Corse et retrouvez toutes les vidéos de la Corse sur ma chaine YouTube. N’oubliez-pas de vous abonner à la chaine pour être averti des nouvelles vidéos.

Si vous désirez être prévenu par e-mail à chaque nouvel article, pensez à vous abonner à l’aide du lien ci-dessous:

Rejoignez les 887 autres abonnés

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé à préparer votre voyage? Partagez-le sur les réseaux sociaux en cliquant sur le logo de partage 😉 qui se trouve en-dessous.

Posts created 83

3 commentaires pour “DÉCOUVRIR LA CORSE : LA CASTAGNICCIA

  1. Superbe article bien écrit et complet qui donne envie de s’aventurer dans cette belle région.
    Bravo et continuez à nous régaler

    1. Merci beaucoup pour ce gentil commentaire. La Corse est si riche qu’il y aura encore plein de sujets à articles ! sauf qu’en ce moment, il fait très, très chaud alors il va falloir attendre septembre 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :