LE CAFÉ AU VIETNAM

Mais d’où vient le café que l’on boit chaque matin ? Je vais essayer d’y répondre à travers cet article. Le ca phé est vraiment, avec la bière, la boisson nationale et il y a différentes façons de le consommer au Vietnam.

Café s’écrit Cà Phê en vietnamien

Le Vietnam est d’ailleurs le deuxième plus gros producteur mondial derrière le Brésil et depuis 2012, le premier producteur mondial de Robusta.

ORIGINE DU CAFÉ AU VIETNAM

Le café fait partie de ces choses introduites par les colons français à l’époque de l’Indochine, comme la baguette, les viennoiseries ou le pâté. Les colons ont donc commencé à planter des caféiers dans le régions d’altitude comme Da Lat. Les cultures étaient assez peu développées et entre 1975 et 1985, le gouvernement les a concentré dans les fermes d’état. C’est dans les années 90 que le café fait son entrée sur le commerce mondial puisque 75% de la production est exportée. Son commerce représente 3% du PIB du Vietnam et fait vivre 2.6 millions de personnes.

Le café est cultivé dans les régions des hauts plateaux comme Da Lat au sud et la province de Dak Lak au centre. Ce sont surtout les minorités ethniques qui le cultivent. Devant chaque maison, on voit sécher les baies de caféier.

LE CAFÉIER

Le caféier a besoin de chaleur, mais pas trop, et d’une altitude entre 200 et 2 000 mètres. Les arbustes sont taillés afin de faciliter la cueillette, et sont souvent à l’abri du vent et du soleil sous des arbres plus grands.

Le caféier vit une cinquantaine d’années et produit sa première récolte au bout de 3 à 5 ans. Ses fruits, de petites baies rouges sont appelées « cerises » et mettent 9 mois à mûrir pour l’Arabica et 11 mois pour le Robusta. Dans chaque baie, il y a 2 grains.
Comme les fruits ne mûrissent pas tous en même temps, la cueillette se fait principalement à la main dans un laps de temps de 3 mois. D’abord verts, les fruits deviennent rouges.

Le caféier produit entre 1 et 2.5 kg de cerises par an, soit entre 500 et 800 grammes de café vert qui une fois torréfié donnera entre 400 et 700 grammes de café grain. Sachant qu’il faut 7 gr pour un espresso, un caféier produit entre 55 et 100 tasses de café espresso !

ARABICA ET ROBUSTA

Vous ne le savez peut-être pas mais le Robusta donne un goût un peu amer et contient 2% de caféine. L’Arabica lui, donne un goût acide avec seulement 1% de caféine. Quasiment tous les cafés que l’on boit sont fait d’un mélange des deux, avec différents pourcentages. L’Arabica a besoin de plus d’altitude que le Robusta. Son arbre produit des grains plus gros que le Robusta et en quantité moitié moindre.

En Corse, nous sommes habitués au goût de l’Italie du Sud: un café plus amer qu’acide. Sur le continent, nous sommes toujours surpris par beaucoup plus d’acidité. Plus on va au Nord de l’Europe, ou aux Etats Unis, et plus le café est allongé : le café américain.

Quelques jours après avoir écrit cet article, BFM a sorti un article « Pourquoi la crise du coronavirus pourrait vous obliger à boire du café au goût plus amer » : très intéressant à lire

LE KOPI LUWAK

Également appelé weasel coffee, c’est sans doute le café le plus cher au monde ! Si vous avez lu mon article sur Da Lat en Easy Rider, vous vous souvenez que nous avons payé 20$ les 100 grammes !

Originaire d’Indonésie, ce café est également produit au Vietnam, dans la région de Da Lat. Le luwak, petite civette asiatique a une digestion quasi inexistante. Elle ingère les grains de café, digère leur pulpe, et on retrouve les grains dans ses excréments.

J’ai été assez choquée de découvrir que ces petits animaux étaient en cage, seuls, et juste là pour ingérer du café. Surtout qu’en goûtant ce café hors de prix, on ne lui a pas trouvé un goût particulièrement meilleur que d’autres cafés.

BOIRE UN CAFÉ AU VIETNAM

Les vietnamiens boivent du ca phé toute la journée, mais avec la chaleur, ils boivent du café glacé. D’ailleurs, nous avons remarqué qu’ils étaient souvent surpris lorsqu’on commandait un espresso vu que le prix de l’espresso est souvent plus élevé qu’un grand café glacé !

Il y a beaucoup de coffee shop au Vietnam, souvent plus beaux les uns que les autres. Le goût du ca phé vietnamien est assez surprenant au début, même pour les amateurs que nous sommes ! Il est très très noir, couleur goudron, et par conséquent, il est très très fort !

Le must pour eux : la préparation avec un filtre en aluminium, phin cà phê, et un débit au goutte à goutte. Évidemment, on obtient un café très fort en caféine ! D’ailleurs, savez-vous que le café le moins fort en caféine est le ristretto ? Et le plus fort en caféine est l’américain, beaucoup d’infusion, et donc plus d’extraction de caféine.

CA PHÉ

Sua Da : Glacé avec du lait concentré sucré. Sans aucun doute, le plus populaire !

Den Da : Noir, long, glacé, sucré

Den Da Khong Duong : Noir, long, glacé, sans sucre

Sua Nong : Chaud avec du lait concentré sucré

Den Nong : Noir, chaud et sucré

Den Nong Khong Duong : Noir sans sucre

Chon : Weasel café ou le « caca café » dont je vous ai parlé plus haut ! Ça donne un petit goût de caramel.

Sữa Shua : Spécialité d’Ho Chi Minh Ville, on ajoute du yaourt au café.

Tru’ng : Spécialité de Hanoï, chaud avec du lait concentré sucré et un œuf battu.

EN CONCLUSION

C’est un article un peu particulier par rapport à d’habitude. J’avais envie de faire cet article puisque le café fait partie de mon univers personnel et familial depuis maintenant plusieurs années. Ensuite, il fait partie de notre vie quotidienne. Et peut-être que des enfants ont envie de faire un exposé dessus !!!

L’origine du café est déjà très dense. Il y a une une multitude de conditions requises : d’abord la qualité du caféier, son environnement, sa récolte. Puis vient la torréfaction avec différentes méthodes. Enfin, il y a la qualité du matériel avec les réglages appropriés et enfin il y a le barista qui vous fait votre espresso.

Sachant qu’il y a plus de notes aromatiques dans le café que dans le vin, je vous laisse imaginer l’étendue de l’histoire du petit noir que vous buvez chaque matin !

ILLUSTRATION EN VIDÉO

Alors que je venais de terminer cet article, j’ai découvert une vidéo de l’Agence Francophone AMICA TRAVEL qui illustre très bien cet article. Ils m’ont aimablement autorisée à l’inclure dans mon article. J’en profite pour vous recommander cette agence francophone qui organise des séjours à la carte au Vietnam, mais aussi au Cambodge, au Laos ou Birmanie.

La café vietnamien By Amica Travel

Note : 1 sur 5.

Retrouvez les articles sur Da Lat et Autour de Da Lat en Easy Rider et les autres articles sur le Vietnam.

Si vous désirez être prévenu par e-mail à chaque nouvel article, pensez à vous abonner à l’aide du lien ci-dessous:

Rejoignez les 823 autres abonnés

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé à préparer votre voyage? Partagez-le sur les réseaux sociaux en cliquant sur le logo de partage 😉 qui se trouve en-dessous.

Posts created 78

4 commentaires pour “LE CAFÉ AU VIETNAM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :