DÉCOUVRIR LA CORSE : PROPRIANO, TIZZANO

Je vous ai déjà emmené découvrir la ville d’Ajaccio, Bastia et le Cap Corse, et les Calanques de Piana. Cette fois, nous allons partir du sud d’Ajaccio pour arriver jusque Tizzano, en passant par Propriano. Continuons de visiter la Corse …

Pour aller à Propriano, puis Tizzano, il y a la route directe, la T20 puis T40 (nouveau nom pour ce qu’on appelait avant la « Route Nationale » devenue « Route Territoriale ») mais il y a de plus belles routes pour flâner ! Vous pouvez passer par Pila Canale, par Coti-Chiavari, ou par Portigliolo.

Voici le 4ème article de la série consacrée à La Corse.

D’AJACCIO À TIZZANO PAR PROPRIANO

PORTICCIO

Au sud d’Ajaccio, de l’autre côté du Golfe, on traverse Porticcio, qui est un peu la station balnéaire d’Ajaccio, là aussi où les locaux vont les ajacciens vont se promener le dimanche. Dès le mois de mai (sauf pour 2020, coronavirus oblige), cette petite station balnéaire est pleine de monde en atteignant son pic du 15 juillet au 15 août.

MARE E SOLE

Lorsqu’on poursuit la route vers le sud, on découvre une des plus belles plages de Corse, la Plage d’Argent à Mare e Sole. Le sable est blanc, fin et l’eau est turquoise.

Plage de Mare e Sole à Porticcio – Corsica

Randonnée du pénitencier de Coti- Chiavari

De là part une superbe randonnée que j’ai faite seule l’an dernier et qui vous amène à l’ancien bagne de Coti Chiavari. Elle fait un peu plus de 10 km et est de difficulté moyenne, un dénivelé de 250 mètres et je la trouve très agréable.

On traverse une forêt de chênes liège, puis un ruisseau et enfin une piste coupe feu le long de la crête avec une vue splendide. La dernière partie, au milieu d’une forêt d’eucalyptus, monte pour arriver au pénitencier de Coti Chiavari, en passant devant l’ancien cimetière.

En haut, la vue sur la plage d’Argent et le Golfe d’Ajaccio est magnifique. Pour le retour, il suffit de suivre la piste qui est plus directe.

Voici le lien VISORANDO de la Randonnée du Pénitencier de Coti- Chiavari

COTI CHIAVARI

Ce village en hauteur est surtout célèbre pour le Pénitencier qu’il a accueilli. En fait de pénitencier, il ne reste que des ruines mise à part la poudrière et la fosse à purin encore debout.

Ce pénitencier a accueilli des prisonniers de 1855 à 1906. Le taux de mortalité y était de 80% à cause des mauvaises conditions de vie, et surtout en raison des fièvres dues au palud. Les premiers prisonniers ont contribué à la construction des bâtiments du pénitencier puis à celle du barrage situé en amont et toujours debout et en activité.

En-dessous, dans la forêt d’eucalyptus, on tombe sur un petit cimetière de prisonniers.

FILITOSA À SOLLACARO

Ce site préhistorique a été mis à jour en 1946 et fouillé durant 20 ans. Les statues menhir sont particulières puisqu’elles possèdent des visages. Les statues datent du mégalithique, soit 1 200 avant JC.

Depuis 2019, il y a également un village d’artisans avec des ateliers participatifs pour les enfants en juillet/août.

Horaires d’ouverture de 9:00 à 18:00 du 1er avril au 30 octobre. Tarif : 9 € Durée de visite: 1h30 – Adresse: Station Préhistorique de Filitosa – 20140 Sollacaro Site web : https://www.filitosa.fr/

SERRA DI FERRO

Le petit village de Serra di Ferro surplombe la baie de Porto-Pollo d’un côté et la baie de Cupabia de l’autre côté. Avant de venir vivre en Corse en 1993, voilà ce que je connaissais de la Corse ! A l’âge de 15 ans, en 1983, j’ai passé 1 mois de vacances dans ce village. A cette époque, il n’y avait qu’un chemin de terre pour aller à la plage de Cupabia et il fallait passer sur un terrain privé.

PORTO-POLLO

Porto Pollo est un petit village articulé autour de son port de plaisance et de pêche, et de ses belles plages. Le coin est réputé pour la plongée et tous les sports nautiques. Les plages se succèdent entre Porto Pollo et Olmeto plage.

OLMETO

Si vous êtes passés par la « nationale » vous aurez traversé le village d’Olmeto : le seul village que je connaisse où il y a un feu tricolore pour réguler la circulation alternée. Autant vous dire que passer par là un samedi du mois d’août est une très mauvaise idée !

Mais Olmeto, comme pour tous les villages corses, a son accès à la mer, et Olmeto plage regorge de jolies plages et criques avec une eau translucide.

PROPRIANO

Propriano est la « grande » ville de cette micro région du sud ouest de la Corse. Elle compte moins de 4 000 habitants mais dépasse les 15 000 habitants en période estivale !

J’ai toujours adoré ce village ! La rue principale longe le port ce qui veut dire que ça fourmille d’activité le matin. Il est très agréable d’y prendre un petit déjeuner sur une des nombreuses terrasses, lorsque le soleil se lève.

Au sud du port de Propriano, vous trouverez une grande et belle plage.

SARTENE

D’après Prosper Mérimée, Sartène était le plus corse des villages corses ! La ville est nichée sur une falaise comme une forteresse. En partant de la place principale, la place Porta, je vous conseille de vous perdre dans ses ruelles, à l’ombre pour découvrir son âme.

Si vous avez la chance d’y être pour le Vendredi Saint, n’hésitez pas à venir découvrir le Catenacciu (en français: « l’enchainé ») et sa procession au milieu des rues du village. Le pénitent, anonyme, porte une croix de 30 kg et traine des chaines de plus de 15 kg. Ce chemin de croix est le plus célèbre de Corse.

La procession du Catenacciu 2019

Et puis, il y a les vins de Sartène à découvrir ! Avec les vins de Figari, ce sont mes préférés 🍷

TIZZANO

Après Sartène, il faut continuer sur la route de Bonifacio et prendre à gauche sur la D48 au bout de 3 kms direction Tizzano..

Tizzano est un petit paradis, calme et paisible. D’ailleurs, il y a quelques années, j’ai recommandé à des amis de s’y arrêter en allant à Bonifacio, ce qu’ils ont fait, mais…. ils y sont restés la journée et ne sont jamais allés à Bonifacio ! N’est-ce pas Martine 😉

C’est un minuscule village, où il y a une plage et plus loin un petit port. Vous y trouverez quand même 2 hôtels et des restaurants ou paillotes.

Si vous continuez la piste, vous trouverez une petite crique merveilleuse avec une paillote.

UNE VIDÉO DES LIEUX

Vidéo Corse Ajaccio à Tizzano ©virloblog.fr

EN RÉSUMÉ

Encore une magnifique micro-région ! Les plages autour de Propriano sont superbes ! Tizzano abrite de jolies criques au milieu du maquis et de rochers. Je vous l’ai déjà dit je crois, la Corse regorge de merveilles ! Les différences que l’on note dans chaque région en font sa particularité. Tant de richesses dans un si petit périmètre, dans une si petite ile, …

Note : 1 sur 5.

Vous devriez aimer les autres articles sur la Corse avec la série : Je découvre la Corse et retrouvez toutes les vidéos de la Corse sur ma chaine YouTube. N’oubliez-pas de vous abonner à la chaine pour être averti des nouvelles vidéos.

Si vous désirez être prévenu par e-mail à chaque nouvel article, pensez à vous abonner à l’aide du lien ci-dessous:

Rejoignez les 814 autres abonnés

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé à préparer votre voyage? Partagez-le sur les réseaux sociaux en cliquant sur le logo de partage 😉 qui se trouve en-dessous.

Posts created 77

Un commentaire pour “DÉCOUVRIR LA CORSE : PROPRIANO, TIZZANO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :