LES TEMPLES D’ANGKOR, GRAND CIRCUIT

Nous voilà enfin à Siem Reap au Cambodge, et sur le point de visiter un des plus beaux sites au monde : Les Temples d’Angkor ! Comment visiter Angkor, le grand circuit, loin des foules ?

Tim, notre chauffeur de tuk-tuk francophone, a bien compris ce que nous souhaitions ! Visiter les temples en demi-journées et pas au milieu d’un monde fou ! Vous vous dites que c’est impossible de visiter un des lieux les plus visités au monde en ne croisant que peu de personne ? Et vous vous trompez, c’est bien possible avec Tim !

UN PEU D’HISTOIRE !

Le site archéologique d’Angkor était la capitale de l’Empire Khmer entre le IVè et le XVè siècle. Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le site attire chaque année plus d’1 million de visiteurs, dont 60% de chinois ;(

Il faut savoir que l’Empire Khmer avait un niveau de développement (canaux d’irrigation, présence de fer, etc.) incroyable et que du coup, sa puissance était assez comparable avec la grande époque de l’Empire Égyptien ou de l’Empire Maya.

Angkor était la capitale de l’Empire Khmer et s’étendait sur plus de 400 km² ! L’Empire Khmer incluait la Thaïlande, une partie du Vietnam (qui n’existait pas) et le Laos

Empire Khmer au Xè siècle
Empire Khmer au Xè siècle

LA DÉCOUVERTE D’ANGKOR

« C’est en 1861, début de la conquête de la Cochinchine par la France, que le naturaliste Henri Mouhot explorant la région avec l’abbé Sylvestre permet la redécouverte d’Angkor Vat puis d’Angkor Thom. Son récit sera publié dans le Tour du Monde en 1863. Une seconde exploration, de 1863 à 1866, menée par Ernest Doudart de Lagrée sera beaucoup plus exhaustive et fera l’objet d’un compte-rendu dans Voyage d’Exploration en Indo-Chine, publié en 1873. »

Wikipedia

Allez, je sens que je vous perds là ! Par conséquent, ceux qui veulent en savoir plus sur l’histoire de l’Empire Khmer, direction wikipedia. Mais pour ceux qui veulent continuer le voyage avec moi afin de savoir comment visiter Angkor tranquillement, c’est par ici que ça se passe 😉 Et on commence par le grand circuit d’Angkor.

LE PLAN DE TIM

Samedi 14 décembre, Tim vient nous chercher à notre hôtel à 13 heures. Comme dit Tim « C’est parti mon kiki ! » . Si vous ne l’avez pas encore fait, allez lire l’article sur Tim, qui est un garçon formidable.

La première étape est d’aller acheter les Pass pour la visite. Je vous mets les renseignements pratiques sur les différents pass en bas de l’article.

Tim nous explique son plan pour aujourd’hui : nous allons faire le grand circuit d’Angkor, mais à l’envers, puis nous terminerons par le « Soleil du coucher« .

Petite parenthèse : J’ai expliqué à Tim que c’était dans l’autre sens, Coucher du Soleil, et donc si vous passez du temps avec lui, vous pourrez me dire en commentaire s’il se corrige !

Pour les visites, il nous dit de prendre le temps qu’on veut, il nous attend, et le reste sera fait demain ou après-demain.

LE PLAN DU SITE

LE GRAND CIRCUIT D’ANGKOR

1. PREAH KHAN

Tim nous dépose à la Porte Est de Preah Khan en nous donnant des détails sur ce temple. Il nous attendra à la porte opposée. Preah Khan s’étend sur 56 ha, avec des murs d’enceinte, et un pavillon d’entrée à chacune de ses portes situées aux quatre points cardinaux.

Il a été bâti à la fin du XIIè siècle par Jayavarman VII . Certains arbres géants ont poussé autour des portes et fenêtres et ça rend ce temple assez majestueux. Ce complexe monastique était une véritable ville, et il a accueilli jusqu’à 1000 professeurs durant l’âge d’or Khmer. Il a été laissé « en l’état » et c’est certainement ce qui fait son charme ! Un vrai coup de cœur, ce sera un de mes préférés !

C’est notre premier temple, il est magnifique, et il n’y a vraiment pas grand monde et on y passe une heure. Il faut dire qu’on n’est pas non plus du genre à s’attarder dans les musées, devant les monuments pendant des heures ! À notre échelle, c’est beaucoup !

Je suis sous le charme, et j’ai un sourire jusqu’aux oreilles ! J’ai un sentiment de plénitude (et de zénitude) dans ces lieux que je ne pouvais pas imaginer !

Dans presque chaque temple, vous verrez des vieilles dames qui vous bénissent en vous accrochant un petit bracelet. Évidemment, vous leur donnez un peu d’argent. Il faut savoir qu’il n’y a pas de pension de retraite au Cambodge. Les personnes âgées qui n’ont pas une famille pour s’occuper d’eux n’ont pas beaucoup d’alternatives, donc soyez indulgents ♥

2. NEAK PEAN

Pour accéder à Neak Pean, il faut emprunter un chemin au milieu d’une vaste étendue d’eau. Sur ce chemin, nous avons croisé un groupe de jeunes moines bouddhistes et il y avait un groupe de musique khmer. Ça donnait une ambiance vraiment particulière !

Neak Pean signifie « Temple des Nagas enchevêtrés » en Khmer. Ce petit temple bouddhiste construit par Jayavarman VII à la fin du XIIè siècle est entouré de bassins.

Au fond, on aperçoit un singe se déplaçant sur le rebord d’un muret. On peut apercevoir, beaucoup de singes à Angkor. N’oubliez jamais que ces animaux sont sauvages, et qu’ils peuvent mordre ! On les observe donc de loin !

Ce temple en lui-même n’a rien d’extraordinaire, surtout qu’on ne peut pas y pénétrer ! Ce qui fait son charme, c’est sans aucun doute son accès et son environnement. Aussi, je dois dire que croiser un groupe de moines sur le chemin a rendu la visite assez unique !

3. TA SOM

Ta Som est un temple bouddhiste de petite taille érigé par Jayavarman VII à la fin du XIIè siècle.

Il possède un mur d’enceinte pourvu de deux entrées. Ces entrées, appelées gopura, sont chacune surmontée d’une tour aux quatre visages.

La surface du complexe mesure 200 m par 240 m, avec 2 bassins, mais le temple en lui-même fait 20 m par 30 m.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce petit temple, surtout qu’il n’y avait toujours pas grand monde ! Il y a de belles sculptures de danseuses Khmer Apsara, des arbres qui ont poussé au milieu des murs, et beaucoup de verdure autour. Comme il est petit, sa visite a duré 30 mn.

Tout au long de l’après-midi, on entend dans la forêt comme des sons de sifflements très stridents. On a demandé à Tim ce que c’était et il nous a dit : des cigales ! Elles sont nombreuses en période sèche ce qui fait que le bruit est incroyable !

Nous retrouvons Tim qui nous attend, et … surprise ! Il a de la compagnie !

4. MEBON ORIENTAL

Le Mebon Oriental est un temple Hindou dédié au dieu Shiva et qui a été construit au Xème siècle sous le règne du roi Rajendravarman II. À l’époque, ce temple était situé au milieu d’un très grand plan d’eau nommé le Baray Oriental, aujourd’hui à sec, ce qui fait qu’il était sur une ile.

Le Mébon Oriental est entouré par un mur d’enceinte où trônent de chaque côté deux éléphants, taillés en un seul bloc, et en parfait état .

En montant les 3 niveaux, on trouve 5 tours en briques dont une centrale qui devait être le sanctuaire.

Ces « temples montagne » sont certes impressionnants . En effet, ils se rapprochent beaucoup des pyramides ou des temples Maya, mais personnellement, je les trouve un peu froids et du coup, je ne suis pas trop fan. C’est une opinion très personnelle of course !

5. PRE RUP

C’est l’heure du coucher du soleil (ou comme dit Tim « Soleil du coucher ») et nous l’observons depuis le sommet du Prè Rup, ce temple montagne qui est du même style que le Mebon Oriental.

Prè Rup a été construit au Xè siècle sous le règne de Rajendravarman II à qui c’était le Temple d’État.

Les escaliers pour y accéder sont raides, très raides ! Et pour descendre, et bien c’est encore pire !!!

ENTRE LES TEMPLES

La route entre les temples nous donne l’occasion de traverser des portes de temples, de longer d’immenses plans d’eau ou de passer près de rizières. Tim ne manque pas de nous arrêter aux endroits « photogéniques » !

Les Temples d’Angkor : Le Grand Circuit

FIN DE CE PREMIER JOUR

Après avoir discuté avec Tim, nous ne visiterons pas de temples demain.

Nous reprendrons la visite lundi avec le petit circuit et le « soleil du lever » sur Angkor Wat.

En une 1/2 journée, nous n’avons pas visité pas tous les temples du grand circuit d’Angkor, mais il en ressort que c’est le rythme qui nous convient bien. Des demi-journées à visiter les temples et on peut faire autre chose avant ou après. Nous connaissons notre niveau de saturation à force ! Lors de notre roadtrip en Andalousie en 2015, on ne pouvait plus rentrer dans une église, après celui en Grèce en 2017, on n’en avait raz le bol des tas de pierres !

LE PASS POUR ANGKOR

Le Pass pour Angkor est à acheter à la billetterie à la sortie de la ville de Siem Reap. Ce Pass comporte votre photo qui est prise sur place. Vous avez le choix entre le pass pour 1 jour à 37 $, pour 3 jours à 62 $ et 7 jours à 72 $. Comme le pass 3 jours est valable pendant 1 semaine et que celui de 7 jours pendant 1 mois, vous n’êtes pas obligés de visiter des jours consécutifs. Le calcul est vite fait : le pass 3 jours est un bon deal, même pour 2 journées de visite ! Vous devez toujours avoir votre pass sur vous pour les check point.

Pour venir ou repartir de Siem Reap vous pouvez consulter et réserver très facilement sur le site ou l’appli BOOKAWAY

Vous devriez aimer les autres articles sur Siem Reap : Tim, chaufeur de Tuk-tuk francophone à Siem Reap , notre itinéraire de 28 jours entre Cambodge et Vietnam, le petit circuit d’Angkor , Kampong Phluk, À part les temples, que visiter à Siem Reap

Note : 1 sur 5.

Si vous désirez être prévenu par e-mail à chaque nouvel article, pensez à vous abonner à l’aide du lien ci-dessous:

Rejoignez les 790 autres abonnés


Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé à préparer votre voyage? Partagez-le sur les réseaux sociaux en cliquant sur le logo de partage 😉 qui se trouve en-dessous.

Posts created 76

5 commentaires pour “LES TEMPLES D’ANGKOR, GRAND CIRCUIT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :